16.1.15


J'arrive où je suis étranger
Paul KLEE
Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre comme le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger
Un jour tu passes la frontière
D'où viens-tu mais où vas-tu donc
Demain qu'importe et qu'importe hier
Le coeur change avec le chardon
Tout est sans rime ni pardon
Passe ton doigt là sur ta tempe
Touche l'enfance de tes yeux
Mieux vaut laisser basses les lampes
La nuit plus longtemps nous va mieux
C'est le grand jour qui se fait vieux
Les arbres sont beaux en automne
Mais l'enfant qu'est-il devenu
Je me regarde et je m'étonne
De ce voyageur inconnu
De son visage et ses pieds nus
Peu a peu tu te fais silence
Mais pas assez vite pourtant
Pour ne sentir ta dissemblance
Et sur le toi-même d'antan
Tomber la poussière du temps
C'est long vieillir au bout du compte
Le sable en fuit entre nos doigts
C'est comme une eau froide qui monte
C'est comme une honte qui croît
Un cuir à crier qu'on corroie
C'est long d'être un homme une chose
C'est long de renoncer à tout
Et sens-tu les métamorphoses
Qui se font au-dedans de nous
Lentement plier nos genoux
Ô mer amère ô mer profonde
Quelle est l'heure de tes marées
Combien faut-il d'années-secondes
À l'homme pour l'homme abjurer
Pourquoi pourquoi ces simagrées
Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre comme le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger.
Louis ARAGON

16 commentaires:

ELFI a dit…

nous sommes tous des immigrés...à moins de rester sur place toute une vie...

Marie-Paule a dit…

Chanté par Ferrat, un poème encore plus poignant!
J'ai justement profité de mon séjour à Toulouse pour écouter à nouveau mes CD d'Aragon chanté par Ferrat. Je ne m'en lasse pas.
J'espère que ta convalescence se passe bien Pétales. Courage!
Grosses bises de Toulouse.

Josette T a dit…

Aragon se chante si bien...
Comment vas tu Pétales j'espère que ta dernière opération te facilite la vie
Bises

Domanne a dit…

J'aime beaucoup chanté par Ferrat.
J'espère que tu vas bien ma douce Ariane.
Bisous

norma c a dit…

Merci pour ce poème d'Aragon qui nous fait tellement de bien en ces jours sombres.
En ce moment, j'écoute "Est-ce ainsi que les hommes vivent ?" par Bernard Lavilliers.
Je t'embrasse, ma Pétales, j'espère que tu vas de mieux en mieux.

Tilia a dit…

Plus on avance en âge et plus le temps passe vite. C'est ça, la relativité !
J'espère que tout se passe bien pour toi, chère Pétale
Des bises

Album vénitien a dit…

Le tableau est magnifique et le texte, très fort, très émouvant, n'a rien à lui envier.Tout est dit des difficultés de la vie, du temps qui fuit de plus en plus vite.De cette ligne d'horizon qu'il faudra bien aborder un jour pour arriver là " où l'on sera une fois de plus étranger.
Je t'espère en bonne forme.Je t'embrasse.
Danielle

LaCincia Allegra a dit…

grazie per questa poesia che ci deve far riflettere... spero tu stia bene!
lori

Nathanaëlle a dit…

Aragon... ou l'Art de savoir si bien travailler les textes, de savoir si bien tisser les mots, que l'émotion est intense, autant à la lecture, qu'à l'écoute de Ferrat.
Merci Petite Fée !
J'espère que ta réeducation se passe bien, on va avoir une fée toute neuve ! lol
Gros bisous et bon courage

Kenza a dit…

Très bonne et heureuse année ma douce Fée!
Fée qui trouve toujours les mots justes et au bon moment! Merci pour le partage de ce très beau poème que je vais m'empresser de partager sur un autre réseau.
Même si je me fais rare ces jours derniers, je ne manque pas de penser à toi souvent et avec beaucoup de tendresse.
Bisous, bisous et bonne semaine ma belle.

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

pétales bonjour écoute je dois sortir je repasse ce soir te lire gros bisous

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

BOnsoir oui un superbe poème et si le vent ici pouvait être léger, oui ce serait quand même agréable
Je t'embrasse fort je viens de rentrer et tu sais une envie de me reposer.
Je cherche un peu de temps et dans ce poème on voit qu'il passe si vite!!!!

FRANKIE PAIN a dit…

Ton tableau et ton poéme est magnifique et parfaitement en rayonnance.
Il y a longtemps que je ne suis pas venue chez toi .
Pas par négligence les appareils ont été un peu grincheux.
Mais j’y suis et j’ai trouvé la méthode d’écrire sur word et de copier le mot ainsi je peux aller jusqu’au bout de ma pensée. Plein de bonnes pensées pour ta convalescence. Tiens bon.
Merci de tes superbe présence sur mon blog.
A très bientôt pétales de fée et tendrement je t’embrasse doucement comme un ange et en baume sur ton cœur



:) a dit…

Merci pour ce moment de beauté qui va éclairer ma semaine qui débute ! J'espère que tu vas bien !! et t'envoie de chaleureuses pensées.

Hélène Flont , french painter a dit…

Un poème qui pour moi à une raisonnance toute particulière et personnelle en ce moment. Il y a là toute la délicatesse de la vie pour peu que la nuit s'attarde....
J'espère que l'opération que tu as subie t'a et qui a du être bien douloureuse t'a apporté une meilleure convalescence. Courage encore,

Roses pour Toujours a dit…

J'espère tout va bien, courage.
Bisous Janny